8 mai 1945

76e anniversaire du 08 mai 1945, une date mémorable qui a signé la fin de la Seconde Guerre.

Résumé d’un modeste souvenir familial dans le contexte de l’époque :

Willy Tillier, dernier maître brasseur de la Brasserie malterie Tillier (1892-1950), est de retour au foyer le 8 mai 1945 vers 20h00 tandis que son épouse, Emilie Maufroid, est à l’église St-Michel de Pâturages, pour le Rosaire, lorsqu’on vient lui apprendre que son cher époux est revenu de captivité !!!

- La date du 8 mai 1945. Permettez-nous un rappel très succinct, extrait d’un entretien de monsieur Pieter Lagrou (La Libre Belgique, mis en ligne le 07/05/2007), professeur d’histoire contemporaine à l’Université libre de Bruxelles :

« En Belgique, la date du 8 mai 1945 n’a aucun lien direct avec les évènements qui se sont déroulés en Belgique. Le pays a été libéré bien plus tôt, en septembre 1944. Il y eut encore la bataille des Ardennes durant l’hiver 1944. »

« Le 8 mai constitue davantage une date dans l’histoire diplomatique : c’est ce jour-là que la reddition de l’Allemagne a été officiellement signée. Il ne faut pas oublier que la guerre a encore continué en Asie durant près de quatre mois. La Seconde Guerre mondiale a véritablement pris fin en août 1945. »

« Le 8 mai n’a jamais été officiellement un jour férié généralisé en Belgique. Il l’a seulement été dans les écoles et les administrations. Il a été supprimé il y a plusieurs années. Très peu d’hommages propres au 8 mai sont organisés en Belgique. »

« On devrait fêter la victoire ultime de la démocratie et de ses valeurs contre le racisme. La date du 8 mai a ainsi beaucoup plus de sens pour fêter la fin de la guerre. Il s’agit d’une date marquante commune de la mémoire européenne. »

- MAIS c’est le 08 mai 1945 que mon père Willy Tillier (1911-1997) revient à Pâturages vers 20h00.

Prisonnier de guerre en Allemagne (Altengrabau) depuis mai 1940, il est libéré par les Américains qui lui permettent (comme à des milliers d’autres) un retour à Bruxelles...

Altengrabow ou Altengrabau était un vaste camp de prisonniers de la Seconde Guerre mondiale, le Stalag XIA. Il est situé à Dornitz, près de Magdebourg, en Saxe, à environ 90 km de Berlin.

Par rapport à des millions d’autres..., il s’en est “bien tiré”, il a eu “malgré tout BEAUCOUP de chance” comme il se plaisait à le répéter !

Claude Tillier

Petit rappel : Harry S. Truman, né le 8 mai 1884 à Lamar (Missouri) et mort le 26 décembre 1972 à Kansas City (Missouri), fut le 33e président des États-Unis en fonction de 1945 à 1953.
Alors que l’Allemagne capitule quelques semaines après l’accession à la présidence de Truman, il prend la décision d’autoriser les bombardements atomiques d’Hiroshima et Nagasaki. Sa présidence marque un tournant dans la politique étrangère des États-Unis, le pays adoptant une volonté interventionniste en conjonction avec ses alliés européens. Travaillant étroitement avec le Congrès, Truman participe à la fondation des Nations unies, applique la doctrine Truman et fait voter le plan Marshall pour reconstruire l’Europe. L’alliance avec l’Union soviétique durant la guerre se transforma en une opposition ouverte dite guerre froide. Il supervise le pont aérien vers Berlin en 1948 et la création de l’OTAN en 1949. Lorsque la Corée du Nord envahit la Corée du Sud en 1950, il envoie immédiatement des troupes américaines et obtient l’approbation des Nations unies pour la guerre de Corée. Après des succès initiaux, les forces des Nations unies sont repoussées par une intervention chinoise et le conflit entre dans une impasse qui dure jusqu’à la fin de la présidence de Truman.
En 2010, l’historien Alonzo Hamby conclut qu’Harry Truman reste un président controversé. Cependant, depuis son départ de la Maison-Blanche, Truman est bien placé dans le classement des présidents américains. Il n’a jamais été classé en dessous de la neuvième place et fut récemment listé à la cinquième place dans un sondage de la chaîne C-SPAN de 2009.

COPYRIGHT !!!